Brèves

Victor, Jean, Guy et … Claude

By 23 décembre 2020No Comments

Claude Brasseur vient de nous quitter ; c’est curieux, je le croyais éternel ; né en 1936, il avait un bel âge ; étonnant, cette façon si rependue de parler de "bel âge" au départ de quelqu’un… L’acteur était talentueux, sa voix rauque a nul autre pareille ; son numéro de pseudo aveugle dans "un éléphant ça trompe énormément" est un grand moment. Les grands du cinéma ponctuent ainsi nôtre quotidien de rêves ; il nous font sortir de cette routine qui incruste tant nos existences ; ils nous rappellent ce que nous sommes, ils sont notre miroir. Au fond, le « talent, c’est la lutte contre l’oubli… » Merci , Monsieur Brasseur, de nous avoir offert votre talent.!

le neveu de Balzac