Ce 6 juillet 2021 est une journée de deuil pour Déclic & clac ! Notre parrain Axel Kahn s’en est allé après une longue maladie.

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’exprimer toute l’admiration que nous avions pour Axel.

Un jour, je déjeunais avec une de vos collègues de l’hôpital Cochin, qui me disait avec beaucoup de chaleur : “Axel Kahn, il m’énerve. Il écrit un livre, passe à la télé puis à la radio, et le lendemain au labo (où il arrive avant tout le monde le matin) il sait exactement le nombre de microlitres de Taq polymérase qu’il y a dans mon tube“. Moi j’ai été très impressionné lors de journées scientifiques données à Cochin, et pendant lesquelles Axel tendait le micro aux gens qui posaient des questions aux orateurs, et il posait toujours les questions d’une très grande pertinence sur tous les sujets abordés. Une leçon, un modèle. Et que dire de son petit texte sur la médecine de demain (publié dans « son » journal Médecine & Sciences), et sur l’intelligence artificielle qui certes aide déjà la médecine à poser le bon diagnostic, mais qui ne remplacera jamais la chaleur d’un sourire et d’une poignée de main.

Mais je voudrais surtout exprimer l’admiration que nous avons pour l’immense humaniste, en particulier pour le recul dont il a toujours fait preuve sur toutes les questions éthiques et philosophiques que soulèvent les progrès de la science, en génétique, et en biotechnologies de l’embryon, clonage en particulier. “Un individu est un, il n’est pas divisible en plusieurs entités identiques par clonage, jumeaux monozygotes exceptés“, ou quelque chose comme ça.

Un journaliste, en parlant de Jean-François Revel, disait de lui qu’il n’est pas un maître à penser, mais un maître à réfléchir. Axel Kahn était un maître à réfléchir. Et c’est bien plus fort, parce qu’il tirait son entourage vers le haut, et aidait les gens à être autonomes, à s’émanciper intellectuellement. Et si je vous ai demandé de parrainer cette association Axel, ce n’est pas du tout anodin. C’est parce que vous incarnez réflexion et pensée, avec l’humanisme des grands.

Voilà, je sais que vous ne voulez pas que l’on s’apitoie sur votre sort. Mais nous ne vous oublierons jamais Axel, et Déclic & Clac portera encore loin et longtemps l’humanisme que vous avez témoigné au monde.

 

Philippe MONGET

Président de DECLIC & CLAC !

http://declicetclac.fr/php/index.php

Leave a Reply