Pays riches … pauvres …

En favorisant la croissance des premiers et en plombant le PIB des seconds, la pandémie a agrandit le fossé abyssal qui sépare pays riches et pays pauvres.
Aux États Unis, les économistes tablent sur des taux de croissance dignes déjà années folles; en Chine, il en est de même, l’Europe espère …
A contrario, dans les pays en développement où la vaccination progresse très, trop lentement, les économies n’ont pas les moyens de fournir un soutien durable ; le marasme se confirme.
Moteur de progrès économique, scolaire et politique, la classe moyenne est amenée sans doute à disparaître.
Le FMI parle à juste titre de « grande divergence « .
En Afrique Centrale et Occidentale, à court de moyens, les États confrontés à la Covid peinent à contenir l’émergence de maladies comme la rougeole et le paludisme.
Ainsi, 150 millions de personnes auraient été précipitées dans une pauvreté extrême.
À Cali, troisième ville de Colombie, des manifestations se sont déroulées pour dénoncer la pauvreté ; la détresse collective peut engendrer le chaos.
Laissés pour compte, les pauvres n’ont de solution pour survivre et être entendus que de faire la Révolution.
Mais, au prix de leur vie, est-ce humainement soutenable ?

Couleur de peau…

Au printemps dernier, Georges Flyod, un homme noir, suppliait l’officier de police blanc Dereck Chauvin de le laisser respirer, le genou de ce dernier écrasant sa nuque jusqu’à ce que mort s’ensuive.
Racisme, mot redoutable et redouté…
Cette mort injuste a poussé des millions d’Américains dans la rue.
73% des Américains se disent relativement inquiets voire très inquiets des relations entre les différents groupes ethniques contre 55% en 2015 et 37% en 2005.
Cette prise de conscience mérite toute notre attention.
Des entreprises ont pris des initiatives, telle Sephora qui appuie des marques imaginées par des personnes de couleur.
L’idée de l’intégration de la population noire fait lentement son chemin.
Mais il faudra d’urgence changer les mentalités.
Les enfants ne voient pas la couleur de peau comme un problème; alors pourquoi susciter des divisions sur cette question dès le plus jeune âge ?
Dans ces deux thèmes de réflexion, l’humain est au centre
À méditer……
LE NEVEU DE BALZAC 🧐

Leave a Reply